31 décembre 2019 - RIP Jakob.

 Jakob, le rhinocéros noir du Zoo de Pont-Scorff est mort aujourd’hui à l’aube.

 

Il était dans la force de l’âge mais il est mort comme un vieillard. Jakob était la plus grosse urgence de Rewild depuis notre arrivée au Zoo. La vétérinaire qui intervient habituellement sur le zoo nous avait dit qu’il était trop tard pour le sauver. Nous avions néanmoins décidé d’y croire. Sur les conseils de nos partenaires vétérinaires faune sauvage, spécialistes des rhinocéros en Tanzanie et en Afrique du Sud, nous avions commencé à définir de nouveaux protocoles de soins plus en accord avec les besoins de l’espèce. Souffrant d’une forte diarrhée depuis des mois, il était apathique, très déshydraté, amaigri avec les os saillants. Sous alimenté, il avait du mal à se lever. Nous avions commencé à soigner ses escarres et ses blessures cutanées qui dataient.

Jakob avait 28 ans. Il avait une compagne qui est morte il y a 10 ans d’une pneumonie. Elle avait tout juste 20 ans. Depuis il était seul dans son enclos. Dans la nature, les rhinocéros noirs peuvent vivre jusqu’à plus de 50 ans.

Représentant d’une espèce en danger critique d’extinction, Jakob était un trésor qui aurait dû être choyé et qui surtout, méritait tellement mieux que la triste vie qui a été la sienne.

Nous remercions les soigneurs qui ont fait tout ce qu’ils ont pu ces derniers jours à nos côtés pour tenter de le sauver.

L’autopsie de Jakob sera réalisée cette semaine pour déterminer avec exactitude les causes de sa mort. Nous communiquerons les résultats.

Nous restons plus que jamais mobilisés pour sauver tous les animaux du Zoo, dont beaucoup ont un état de santé préoccupant.

 

 

Photos 1 : Jakob et les trois présidentes de Rewild à son chevet le 26 décembre dernier.  Crédit : Rewild

Photo 2 : Jakob allongé dans son box le 26 décembre dernier (sieste)
Crédit Rewild

Photo 3 : Rhinocéros Noir en Afrique. Crédit David Lloyd Wildlife Photography

Continuez à nous suivre,

abonnez-vous à notre Newsletter